Méditation

Karma Maha Meru Ling au Grand Moulin à Francheville est un centre bouddhiste mais OUVERT A TOUS. « Le bouddhisme est un mode de vie par lequel nous développons les qualités de notre esprit. C’est un mode de vie très particulier, car c’est une façon d’atteindre le bonheur sans nuire à autrui. « LE XVIIe GYALWA KARMAPA, TRINLEY THAYÉ DORJÉ

OUVERT A TOUS, il n’est pas nécessaire d’être bouddhiste pour méditer.

La méditation du calme mental (shiné) en sessions guidées

Au Temple

  • Les lundis de 19h15 à 20h15
  • Les mardis de 18h00 à 19h00
  • Les jeudis de 12h30 à 13h30 et de 18h00 à 19h00

Du lundi au vendredi de 7h30 à 8h30 en sessions libres

Certains jours du calendrier tibétain sont particulièrement propices et il est conseillé de pratiquer plus que d’ordinaire. Sur certains de ces jours propices, au Temple à 7h30 en semaine et à 9h00 les week-end :

Confession aux 35 bouddhasSouhaits d’aspiration de Samantabhadra

Dates jours propices : Mercredi 16 septembre ; Jeudi 1er octobre ; Jeudi 15 octobre ; Samedi 31 octobre ; Samedi 7 novembre ; Samedi 14 novembre ; Lundi 30 novembre ; Dimanche 13 décembre ; Mardi 29 décembre ; Mardi 12 janvier ; Jeudi 28 janvier ; Samedi 27 février ; Vendredi 12 mars ; Dimanche 28 mars ; Samedi 10 avril ; Mardi 27 avril ; Lundi 10 mai ; Mercredi 26 mai ; Mercredi 9 juin ; Jeudi 24 juin ; Jeudi 8 juillet ; Mercredi 14 juillet ; Samedi 24 juillet.


Méditation et questions / réponses

Au Temple

  • un dimanche par mois :  de 9h00 à 12h00

Nous associons des explications, des méditations guidées basées sur l’attention à la respiration et un temps de questions/réponses. Si les questions ne trouvent pas de réponses dans nos échanges elles seront posées lors de la venue d’un lama

La méditation est un entraînement de l’esprit qui permet de le pacifier et de le clarifier.

Être bouddhiste n’est pas requis, ouvert à tout public.

– Possibilité de méditer sur un coussin ou sur une chaise.
– Tenue souple conseillée.
– Sans réservation.
– Ouvert aux débutants

Votre participation est libre et consciente.

Dimanches questions / réponses : 27 septembre, 25 octobre ; 27 décembre ; 31 janvier ; 28 février ; 28 mars ; 25 avril ; 30 mai ; 27 juin.


Qu’est-ce que la méditation ?

La méditation est un entrainement à la non distraction de l’esprit.

Pour méditer, il faut réunir plusieurs conditions : la motivation, un lieu adapté, une posture adéquate et des instructions simples et claires.

Alors qu’un loisir ou qu’une activité physique peuvent être un exutoire avec un effet de courte durée  réclamant d´y retourner sans cesse, l’entraînement de l’esprit va changer nos perceptions en profondeur et durablement.

Enfin il est important de souligner que la méditation est juste un entrainement de l’esprit qui ne demande aucune adhésion à un quelconque courant philosophique ou religieux.

« Un des premiers bienfaits de la méditation éprouvé par le pratiquant est l’immédiate amélioration de ses conditions de vie quotidienne. La pratique de la méditation conduit à un esprit plus paisible, plus tranquille et plus à l’aise. Notre esprit étant plus détendu, les événements qui nous perturbent habituellement semblent avoir moins d’importance et nous arrêtons de les considérer avec autant de sérieux. Grâce à la méditation, l’esprit apprend progressivement à s’émanciper des conditions et des circonstances extérieures. Non affecté par les conditions extérieures, cet esprit est capable de découvrir sa propre stabilité et sa tranquillité. Un esprit stable, qui n’est pas perturbé, nous conduit à éprouver moins de souffrances dans notre vie ».

Shamar Rinpoché – sage tibétain

Pourquoi méditer ?

Ce qui provoque le plus souvent insomnies, stress, maux de dos, mais aussi disputes avec l’entourage, sentiment de culpabilité etc… Ce sont les tensions causées par une illusion. Nous nous croyons libres,  persuadés de nous contrôler et de contrôler notre vie. C’est une méprise car à bien y regarder, nous sommes esclaves de nos émotions et nous en souffrons sans parfois même en avoir conscience.

Faites un test simple qui ne prendra que 25 secondes de votre temps.

Vous savez vous asseoir et vous savez respirer bien sûr ! Alors vous allez prendre la décision ferme de vous asseoir, la colonne bien droite, et essayer d’être conscient de votre respiration durant 5 cycles. (Un cycle=un expire et un inspire). Observez.

Avez-vous pu être, tout le temps, réellement conscient de votre souffle ou votre esprit s’est-il distrait en suivant une pensée ? Pourtant vous prenez des décisions beaucoup plus difficiles chaque jour. Les décisions que nous prenons sont dictées par nos émotions et non par la raison.